Bonne question!


Le marketing 2.0, c'est quoi?

Bref rappel : Qu’est ce que le marketing ?

Quantité d’ouvrages, d’auteurs, de définitions, d’applications, de points de vue, d’outils, de démarches…Mais qu’appelle-t-on  vraiment le marketing ?

Si nous sommes d’accord pour dire que depuis des décennies, le marketing est au centre des débats, chacun y apportant sa touche personnelle afin de définir ce qu’est le marketing du 21e siècle, nous pouvons cependant mettre en avant la théorie qui dit qu’à l’intérieur d’un marché, le marketing (qui vient de « market », soit « marché » en anglais) est la discipline qui regroupe l’ensemble des actions ayant pour objectifs d’étudier et d’influencer les besoins des consommateurs et de réaliser en continu les adaptations de la production et de l’appareil commercial en fonctions des besoins précédemment identifiés. En d’autres mots, il s’agit de déterminer les offres de biens et services, en fonction de la motivation et des attitudes du consommateur par rapport au produit.

Mais en cherchant un peu, vous trouverez un nombre incalculable de conceptions du marketing, à vous de vous faire votre opinion !

Et le marketing 2.0 alors ?

Tout simplement, le marketing 2.0 signifie le marketing à l’ère du Web 2.0. En complément des concepts existants du marketing, le marketing 2.0 se réfère à une nouvelle génération de concepts marketing utilisant Internet comme principal support de travail. De ce fait, l’expression « marketing 2.0 » est née il y a environ 4 ans, parallèlement au renouveau du World Wide Web, le « Web 2.0 ». Depuis, l’expression « marketing 2.0 » s’est largement popularisée, et il s’agit dans un premier temps de créer un nouveau marketing, mais aussi d’adapter les outils du Web 2.0 à ce nouveau type de marketing.

Mais en pratique, ça donne quoi ?

Du coup, les autres médias de masse comme la télévision, la presse ou la radio passent pour des moyens de communication secondaires. Le principe est que l’Internet est vu comme un mécanisme très important de socialisation entre les individus (et on pense tout de suite à Facebook !). C’est donc très logiquement que le marketing 2.0 utilise des outils tels que les blogs, les flux RSS, les wikis ou tout autres forme de réseau social sur Internet. De ce fait, en plus de l’expression « marketing 2.0 », on parle de « marketing social », « communautaire » ou encore « participatif », puisque ce sont les consommateurs qui ont le pouvoir, et qui peuvent désormais s’exprimer librement via les réseaux que leur offre Internet.

Le marketing est révolu, et les entreprises sont à l’écoute des nouvelles tendances lancées par les consommateurs sur les réseaux sociaux du Web. Pour les entreprises,  il ne s’agit plus d’influencer les besoins des consommateurs, mais de tendre l’oreille et de réagir en conséquence en proposant des offres s’adaptant aux désirs des consommateurs.

Moralité : le marketing a changé, et les marchés doivent dorénavant collaborer avec le nouveau « consommateur 2.0 ». Et oui, qui a dit que l’expression était réservée au marketing !