Le double effet kisskool de la vidéo virale...

...ou comment une vidéo virale peut être exploitée, recyclée?

 

Parmi le panorama des outils Web 2.0 utiles pour le Marketing 2.0, Youtube et les sites d'agrégation et de partage de vidéo apparaissent essentiels! Et surtout d'une efficacité redoutable pour alimenter les conversations autour d'une marque, d'un  produit... Mais un discours trop théorique sur les bénéfices de ces outils n'est peut-être pas le meilleur moyen pour vous convaincre de son efficacité.

Ainsi, Frédéric Cavazza se fait l'écho de réussites que l'on pourrait qualifier d'exemplaires, nous confiant les codes d'une vidéo virale (vidéastes et acteurs amateurs, scenarii simples...).

 

Carlsberg et Electronics Arts, chacun à leur manière, font la démonstration que de l'appropriation des outils du Marketing 2.0 à leur profit. Si la démarche de Carlsberg est intéressante : reprendre un buzz lié aux vidéos Diet Coke+mentos qui ont le tour du Web, celle de Electronics Arts (EA) l'est plus encore.

 

En effet, elle illustre une surveillance active des conversations des consommateurs autour des produits EA : ici le bug de son jeu de golf  qu'un "consommacteur" a relayé en partageant via Youtube!

EA a choisi de répondre sur le même terrain en utilisant l'autodérision, soit l'un des vecteurs les plus efficaces de la "contamination vidéo". Cette vidéo virale est aujourd'hui plus vue (2396044 de vues*) que la vidéo amateur originelle (682291 de vues*).

Un cas d'e-reputation pour nos amis de caddereputation...


 

*au 06 novembre 2008.




Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Camille (mardi, 11 novembre 2008 13:15)

    Effectivement, cette réponse d'EA Games démontre une surveillance active de leur notoriété sur le web!

    De même, cela montre la prise en compte de ce nouveau public très particulier que sont les internautes : plutôt que de démentir l'info il parait plus judicieux de rebondir dessus et d'adresser cette réponse spécifiquement aux internautes, avec leur moyen de communication et d'appropriation.

    L'E-réputation et le marketing 2.0 sont imbriqués....