Comment retourner l'opinion en sa faveur grâce au Web 2.0...

Pourquoi ne pas suivre l'exemple de Proléa, qui représente les intérêts de la " filière française des huiles et protéines végétales" ?

Leur défi est de promouvoir un produit, le Diester un agro-gasoil, alors que le Web foisonne de commentaires sur les dangers des "bio-carburants", des "agro-carburants" et autres "nécro-carburants"...

Au delà du débat, ce qui retient notre attention, c'est la stratégie employée par l'organisation professionnelle.

En effet, cette dernière est expliquée notamment par Diane, l'auteure du blog Du marketing plein les doigts. Des bloggueurs happy few sont invités à une soirée privée, on leur présente en avant-première un produit, un discours...  Ces derniers s'emparent du sujet et relaient via leurs blogs cette "opération de pédagogie" accompagnée d'une vidéo.

Ce n'est donc pas Proléa qui s'adresse aux internautes pour contredire la multitude de discours s'opposant à ce nouveaux types de carburants mais ce sont des dizaines de bloggueurs, parfois des opposants aux agro-carburants, qui relaient le message de Proléa en lui fournissant une caution morale, à l'instar de ce que l'on peut trouver sur le blog Dans ma bulle.

Cette manière de communiquer semble très efficace et peu coûteuse pour produire de l'information destinée aux conso-citoyens que nous sommes!

Plutôt que tenter une diffusion quelque peu aléatoire de son message Proléa a utilisé le Web 2.0 (partage de vidéo et blog) pour distribuer son message, une approche certainement plus pertinente!


Écrire commentaire

Commentaires : 0