Rapport d'étonnement

terminal numérique
terminal numérique

 

L'arrivée des médias sociaux et des blogs donne un caractère puissant aux consommateurs, qui utilisent La Toile comme un réel support d'expression informelle. Le bouche-à-oreille ainsi présent, nous renvoie vers l'idée de marketing viral : les marques ont tout intérêt à prêter attention à ces nouveaux groupes dans la gestion collaborative de leur image. Pourquoi ne pas faire parler de ses produits ou de sa marque via des leaders d'opinions ? Attention que cela ne se retourne par contre soi pour autant ! L'enjeu du marketing viral se pose ici : comment faire adhérer les consommateurs et ainsi éviter de les repousser ?

En parcourant les forums de discussion sur les arnaques du moment, nous nous sommes attardés sur l'exemple choquant d'une entreprise dont les internautes ne vantaient pas les éloges. Cette dernière propose un accès à la télévision numérique comprenant une installation de parabole motorisée relié à un boitier, permettant la réception de toutes les chaines gratuites du monde et leurs mises à jour, la maintenance et l'assistance téléphonique gratuite,...et tout ceci finançable via un dossier de crédit d'environ 60 euros par mois sur 7 ans...soit une somme variable de 3900 à 6000 euros selon les différents forums !!! Nous nous sommes ainsi poser la question : pourquoi payer pour obtenir des chaines gratuites ? Surtout une somme aussi colossale ! A titre comparatif, le même genre de Terminal Numérique dans un pack avec la parabole en grande surface est vendu au plus cher 279 euros !!!

 

Comment procède cette entreprise ? Des équipes de démarcheurs viennent frapper aux portes des foyers. Ce sont des jeunes en fort besoin d'argent, inexpérimentés et par conclusion facilement manipulables et formatables à leur argumentaire de vente. Payés uniquement à la commission, ces commerciaux doivent eux-mêmes s'inscrire au registre du commerce comme VDI (Vendeur à Domicile Indépendant). Leur contrat d'embauche couvre l'entreprise contre tout retournement et fait donc tout endosser aux vendeurs en cas de plainte car ils sont soient-disant indépendants!

 

Leurs méthodes de vente sont radicales. Ils font comprendre aux personnes visitées que 2 seules solutions s'offrent à eux au regard de la suppression prochaine des chaines hertziennes : soit s'abonner aux offres TPS ou CanalSat, ou alors opter pour leur proposition et devenir ainsi propriétaire du matériel numérique et ne plus payer d'abonnement à la fin du crédit. Influençant les prospects sur cette dernière voie, les commerciaux tentent le tout pour le tout en leur promettant monts et merveilles accompagnés d'une facilité de paiement! Précisons que les chaines promises n'existent pas et celles reçues sont en majorité. Et encore faut-il que le matériel fonctionne!

Un nombre incommensurable de forums parlent de ce genre d'ar....., que ce soient des témoignages d'anciens commerciaux ou de personnes s'étant fait avoir par ceux-ci. Dans les deux cas, il a été facile de remarquer que cette société opère dans plusieurs départements mais sous des noms différents (désir de brouiller les pistes ?). Pourquoi ? Peut-être pour éviter de se faire reconnaître d'un département à un autre ! Attention de ne pas prendre les internautes avisés pour des imbéciles : les méthodes de la société sont bien connues et ce, malgré des noms d'emprunts différents ! Autant dire que la réputation « nationale » de la société est remise en question!

 

Mais pourquoi ce billet est-il intitulé « rapport d'étonnement » ? Nous y arrivons...

Après un reportage diffusé sur TF1 le 7 mai 2008, il est clair que les intentions des sociétés (car elles sont plusieurs !) de vente de pack numérique sont maintenant montrées du doigt. Mais nous nous étonnons...


Toujours à la recherche de témoignages sur Internet, nous sommes tombés sur des offres d'emploi...de cette même société ! Malgré tout le bad buzz des internautes (marketing viral négatif), l'entreprise ne freine pas ses intentions de conquête, à notre grand étonnement !

Ne connaitrait-elle pas sa réputation en ligne ? Il est pourtant conseillé d'enclencher une stratégie de communication de crise dans des cas pareils!

 

Nous pensons cependant que la société est tout à fait consciente de ce qui se passe dans son environnement...En effet, malgré ce que peuvent en dire les internautes...elle est intouchable! Si des consommateurs portent plainte, ce sont les commerciaux les premiers visés. Ils en subiront les conséquences car ce sont eux qui doivent correctement informer le consommateur (notamment sur la loi de rétractation des 7 jours !) et l'entreprise s'en lave les mains !

C'est pour cela qu'aujourd'hui elle peut se permettre de recruter. Voici un exemple d'annonce de recrutement :


COMMERCIAUX H/F

7. - Y. (Ile-de-France)

Entreprise: A.. E........
Salaire : Non renseigné(e)

VOTRE SOIF D'APPRENDRE ET VOTRE MOTIVATION COMPTERONT PLUS QUE VOTRE DIPLOME. GROUPE NATIONAL Recrute dans le 78 Pour le passage au numérique de la TV - Commerciaux Débutants acceptés/formation assurée. Libre de 13h à 21h Véhicule indispensable. Rémunération moyenne 1830€ RDV fournis - Tél. 01------ 74
Expérience: Indifférent
Contrat: CDI - Temps plein

 

Finalement, le bad buzz n'empêchera pas cette société d'embaucher et de nourrir le turn-over grandissant. Cependant, espérons que la contagion s'étende à une majorité de consommateurs ! CanalSat et TPS vont pouvoir remplir leurs carnets de rdv !

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    camille (vendredi, 17 octobre 2008 13:26)

    bonne investigation et très bon billet! les expressions des (anciens) commerciaux sont d'autant d'informations pouvant fragiliser durement la société!

    je ne sais pas ce que vous faites des informations récoltées, mais une cartographie des territoires d'expressions ainsi qu'une typologie des internautes et/ ou des départements seraient un document à haute valeur ajoutée et très pertinent en terme d'IE!

    bon blog à + !